Partir vivre en en Jamaïque

Quand mon mari m’a parlé la première fois de partir vivre en Jamaïque… je crois bien que je n’ai pas trouvé ça très sérieux, probablement comme beaucoup de nos amis ou membre de notre famille encore aujourd’hui. J’avais en tête un vieil air de Bob Marley, l’image d’un coureur rapide comme l’éclair et bien sûr aussi d’un homme aux cheveux longs fumant un pétard sur une plage magnifique !

Bon, c’est là bas qu’on partirait  vivre avec toute la famille ? Sérieusement ? Alors regardons ça de plus près !

Décider de vivre à l’étranger, où que ce soit d’ailleurs, c’est bien sûr une  démarche très différente de celle d’un départ en vacances, n’en déplaise à tous nos futurs visiteurs.
On cherche des informations sur le quotidien, la sécurité, la santé, l’éducation, l’indice du niveau de vie, les liaisons aériennes, les logements, les embouteillages, le prix du pot de Nutella, d’une bière, le montant du salaire minimum…  ça donne une idée globale de la situation ! Puis après : les loisirs, les lieux à visiter, l’histoire, la culture.

Pour la Jamaïque, quand on cherche sur google.fr, on ne trouve pas grand chose de récent. Mieux vaut poser les questions en anglais (autant s’y mettre tout de suite) et chercher sur Google.com.jm.
De fil en aiguille j’ai trouvé les réponses à mes questions, mais j’ai aussi trouvé de nombreuses nouvelles questions ! A l’heure d’internet c’est assez facile, il suffit de bien se placer dans les réseaux, de se promener pour observer les préoccupations des uns, les astuces des autres. Il faut s’insérer dans des échange, poser des questions…

Ca prend du temps. Il faut dire que du temps, moi j’en avais avec cette jambe cassée qui a limité mes déplacements et mes activités à l’espace entre mon lit et le canapé pendant des semaines.
Finalement, après quelques mails avec des familles qui vivent déjà à Kingston – merci Hélène et Virginie – et qui ont très bien compris nos questions (elles se les étaient posées quelques mois avant nous), les derniers doutes s’en vont et la projection d’un nouveau film commence. J’ai alors une pensée pour toutes les familles qui sont parties avant qu’on soit tous connectés sur le world wide web et qui ont dû se contenter dans le meilleur des cas du Lonely Planet avant de partir !

Des clichés sur la Jamaïque, les français n’en manquent pas !  N’est-il pas ?

🌴 Une petite ile ?
La Jamaïque mesure à peu près 200 km d’ouest en est, sur 60km du Nord au Sud. C’est la taille de la Bretagne. C’est la plus grande île des West Indies.
Il y a une grande montagne au milieu qui dépasse les 2 000m, des plages de sable, des falaises, des conches, des cascades, des forêts ; il y a de quoi satisfaire les randonneurs comme les amateurs de chaises longues.
J’avais peur de m’y sentir à l’étroit, je crois bien même avoir dit qu’on pouvait en faire le tour en une journée ! Quelle idée, pourquoi faire le tour de la Bretagne en une journée ? On s’arrête, on profite, on va à un endroit pour le WE ou la journée. On ira ailleurs la prochaine fois, on reviendra plus tard. Et puis le réseau routier jamaïcain est par endroits exceptionnel, et à d’autres endroits plus vieux, tortueux et certainement dangereux ; alors le tour de l’île dans la journée ce n’est pas une bonne idée.

⁉️ Ils ont un accent incompréhensible ?
Dans les films (américains), le jamaïcain, c’est toujours celui qui est tout mou et qui parle avec un accent que personne ne comprend.
A Kingston je comprends à peu près tout le monde… sauf Moïse, le jardinier qui vient de la campagne et qui n’est plus tout jeune. Il répète donc souvent ce qu’il a à me dire, parfois il répète plusieurs fois (ou plus), mais on finit toujours par se comprendre !

En plus de l’anglais, les jamaïcains parlent « patois »… là je ne comprends que des bribes dérivées de l’anglais.

imagesIls sont stones toute la journée ?
Tradition locale, le cannabis est fumé par le commun des jamaïcain lors d’occasions festives, par d’autres tout le temps, par certains jamais.
Fumer la « ganja » est aujourd’hui légal pour les jamaïcains, pas pour les étrangers.
Alors c’est sûr, quand on sort le soir, où que ce soit (pas à l’intérieur des restaurants), sur la plage, dans la rue… ça fume.
Bonne ou mauvaise, les avis divergent… bien sûr !

rasta Ils sont tous coiffés comme des rastas ?
Avoir des dreads, à l’origine, ce n’est pas adopter un look. C’est exprimer son appartenance au mouvement rastafari qui est un mouvement culturel et religieux. C’est donc  en général des familles entières qui sont coiffées ainsi.
Tous les jamaïcains ne sont pas rastafari, bien loin de là.
Pour les rastafari la ganja est une herbe sacrée, c’est surement pour ça que nous faisons l’amalgame entre la coiffure et le fait de fumer.

Des jamaïcains non rastas ont tout de même choisi d’avoir des dreads. Ils apprécient la simplicité de ce choix capillaire qui leur fait gagner a priori beaucoup de temps par rapport aux autres options de longs cheuveux. Ca peut être vraiment joli… et ce n’est pas sale comme je le croyais vu de ma lointaine France !

🎸Ils sont les rois du reggae !
Je crois qu’on ne peut pas leur enlever ça, c’est quand même le pays de Jimmy Cliff et Bob Marley.
D’autres mouvements musicaux ont vu le jour en Jamaïque. Ici il y a de la musique partout, tout le temps. Il y a des concerts, des fêtes, des festivals de musique de tous genres et  tout à fait fréquentables. J’espère profiter de ces quelques années pour compléter ma culture musicale.

🔫 La vie en Jamaïque est très dangereuse,les barrons de la drogue règlent leurs comptes à tous les coins de rue ! 

Il y a des traffics de drogue, il y a des riches, il y a des pauvres, il y a trop d’armes… alors bien sûr il y a malheureusement des balles perdues. Je pense que c’est rare, en particulier dans les quartiers dans lesquels on évolue  au quotidien lorsque l’on est expatrié. Mais cela peut arriver. A l’inverse il est aussi possible d’aller dans des quartiers « difficiles » sans se faire agresser.

Les maisons, les magasins ont des grilles, des gardiens, des alarmes… tout ça n’est pas sans raison.

C’est donc comme partout ailleurs dans le monde : il faut connaitre et respecter les codes de bonne conduite, ne pas faire n’importe quoi n’importe où… mais aussi ne pas être le malchanceux au mauvais endroit au mauvais moment. Ici au moins il n’y a pas eu d’attaque terroriste…

Savoir rester vigilant dans la durée, même lorsque rien n’arrive, ne pas oublier d’être toujours prudent sans être craintif pour autant.

Au bout de quelques mois dans l’île, je n’ai en tout cas encore jamais même été « embêtée » par qui que ce soit.

2ff388280f674bcc4f20b3ec440a7bedIls courent comme l’éclair ?
Beaucoup de gens courent, pourtant il fait chaud ! Il y a des club de coureurs, des courses un peu partout dans l’île, et même un Reggae Marathon à Négril.

🏖 Ils ont des plages magnifiques ?
Ah oui c’est vrai, encore plus belles que toutes les photos qui inondent les pages web qui parlent de la Jamaïque. Et je n’ai pas encore tout vu !

Ils ont aussi de très belles montagnes… une jolie campagne, on va avoir beaucoup de choses à faire !

sl.jpg Ils font du bobsleigh ?
Non. Mais ils connaissent l’histoire de Rasta Rocket. Et une équipe jamaïcaine a bien participé aux JO de 1988.

Il y a un parc d’attraction avec une espèce de grand huit sur lequel roulent des wagonnets en forme de bobsleigh aux couleurs jamaïcaines.

Comme dans le film, il y a des courses de pushcart. Ces véhicules en bois sont faits de bric et de broc et servent de magasins ambulants, souvent de restaurant… ou bien, un peu customisés : de voitures de course !


humming birdVous avez d’autres remarques, des clichés à ajouter ? N’hésitez pas à me donner des idées pour enrichir mon sujet !

2 réflexions sur “Partir vivre en en Jamaïque

  1. hugo 1 août 2017 / 2:14

    Hello, je suis français et j’ai decouvert la jamaique un mois en mars cette année,j’ai un projet de m’y installer et j’aurai une ou deux questions a vous poser si cela est possible ? peut etre au plaisir de vous lire,cordialement,Hugo

    J'aime

    • Anne 2 août 2017 / 1:20

      Bonjour Hugo, J’ai envoyé une réponse rapide via Facebook, en supposant que vous aviez besoin d’un agent immobilier, d’un avocat… mais n’hésitez pas à me poser des questions plus précises !
      A très bientôt
      Anne

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s